L’opposition a noyauté les Conseils de quartier !!!

decoupage_CQ_3Lors du conseil municipal de décembre dernier, nous avons interpellé Mme Monique Deveaux, conseillère municipale de l’opposition, au sujet d’éventuelles manipulations des Conseils de quartier qui nous avaient été rapportées.

Imaginez notre étonnement, notre colère à sa confirmation avec aplomb du « noyautage » des Conseils de quartier par notre équipe et la sienne.

En effet, selon elle, dès la création des Conseils de quartier, les élus (majoritaires et de l’opposition) se seraient mis d’accord pour que dans chaque Conseil de quartier, 2-3 personnes soient désignées par chaque « clan » politique pour entrer dans les Conseils de quartier, avant d’en ouvrir l’accès aux habitants volontaires.

ver_pommeQue dire là dessus, si ce n’est que si l’opposition a « noyauté » les Conseils de quartier, instance dont elle ne croit pas depuis le début, c’est son choix. Mais dans quel but ? Les torpiller ? Les manipuler ? Les instrumentaliser ?

Cela est très révélateur de la mentalité et du peu d’importance que l’opposition donne à la participation habitante et du peu de respect envers les personnes de toutes sensibilité, qui s’engagent dans une démarche citoyenne.

Quant à notre équipe, la volonté a toujours été de faire des Conseils de quartier des instances libres et indépendantes. Un tirage au sort a même été nécessaire quand le nombre de candidats était supérieur à celui des postes à pourvoir, comme cela s’est passé au Conseil de quartier Debelle.

Nous avons eu à cœur de ne jamais refuser les débats, parfois vifs mais qui ont toujours fait avancer les sujets abordés.

Les propos de Mme Deveaux, non contredits par ses collègues de l’opposition, le mensonge, la désinformation, la volonté de décrédibiliser une instance démocratique, nouvelle sur Voreppe, participant à la prise de parole d’habitants, sont affligeants.

Cet aveu de l’opposition a mis en colère de nombreux Voreppins, de tous bords, qui se sont volontairement engagés dans les Conseils de quartier et qui font de Voreppe une ville partagée par tous.

La démocratie et l’action Politique n’en sortent pas grandis.

Ce contenu a été publié dans Les sujets qui font débat. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.