Garantir le droit à la sécurité et à la tranquillité publique

Projet VoreppeAvenir p.8

Des risques technologiques et naturels, à ceux liés à l’espace public ou aux atteintes aux personnes et aux biens, la sécurité et la tranquillité publique sont un droit.

Même si elles relèvent de la responsabilité de l’État, qui en est le garant, les collectivités locales occupent aujourd’hui une place centrale dans leur mise en oeuvre. En conciliant prévention, dissuasion, sanction et réinsertion, nous répondons à la demande de sécurité des habitants pour offrir sérénité et tranquillité de vie tout en mobilisant la responsabilité de chacun pour garantir ce droit.

Pour relever ce défi nous nous engageons à

  • Evaluer et renforcer les outils mis en place en lien avec la préfecture en cas d’incidents majeurs
    • Le Plan Communal de Sauvegarde et les Plans Particuliers d’Intervention pour protéger et accompagner la population en cas d’incidents grave sur la commune ou liés à des entreprises (dont SEVESO seuil haut).
  • Renforcer la sécurité et le respect dans l’espace public et faire appliquer les règles de sécurité
    • sensibilisation de tous au respect de l’espace public et au vivre ensemble (stationnement, déjections canines, propreté, brûlage des végétaux, comportements bruyants…),
    • développement de l’éducation à la citoyenneté dès le plus jeune âge et renforcer la médiation.
  • Lutter contre les atteintes aux personnes et aux biens
    • la prévention autour des addictions et la lutte contre les trafics,
    • élargir les heures de présence de la police municpale avec une vigilance accrue en direction des biens privés,
    • le renforcement de l’excellente collaboration existante avec les forces de gendarmerie,
    • l’utilisation de tous les moyens techniques de sécurisation (vidéo-surveillance) en fonction de leur rapport coût/efficacité,
    • l’amplification des liens entre forces de l’ordre, citoyens et commerçants (réunions d’information, sensibilisation aux risques et moyens de prévention, développement du dispositif « Tranquillité vacances »…),
    • le renforcement des solidarités de voisinage et de la responsabilité de chacun,
    • le recours à la justice en cas de dégradation volontaire ou de vols des biens publics,
    • sollicitation des dispositifs de réparation (travail d’intérêt général…).

Télécharger l’intégralité de notre projet au format PDF (13 Mo)

Ce contenu a été publié dans Préservée, responsable et citoyenne. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.