Une gestion rigoureuse – des économies réalisées

A celles et ceux qui disent à propos des finances de la commune :

Moi quand j’ai plus de sous, je dépense moins

nous leur répondons :

Nous, on fait des économies

De 2008 à 2014, Nous avons fait ce qu’ils n’ont pas su faire

Voici quelques exemples d’économies annuelles parmi d’autres, loin d’être exhaustifs :…
Lire la suite

Réseau de chaleur bois : alors, autonomie ou pas ?

Nous ne cessons de le répéter et, pour beaucoup, c’est maintenant acquis et logique

L’emprunt du réseau de chaleur est une dette de ses clients. Ce sont eux qui rembourseront les investissements et non les contribuables

Néanmoins, M. Remond et ses colistiers continuent à répandre des doutes et des calomnies, cherchant à justifier une position qui n’est plus tenable en soutenant mordicus qu’ils ont raison.

Alors, Autonomie financière ou pas ?
Lire la suite

La dette explose-t-elle ?

bomb

Le dernier tract de Luc Rémond fait monter la dette de 703€ par habitant en 2013, à 1010 €/habitant fin 2014 (suivant, selon lui, un emprunt à venir de près de 3,5 M€) et va même jusqu’à la porter à plus de 1300 €/habitant en y incluant l’emprunt de la chaufferie, soit +600 €/habitant au regard de l’état de la dette actuelle.

Oui, la dette par habitant était de 785 € fin 2007
Oui, la dette par habitant est de 705 € fin 2013
NON, elle ne sera pas de 1300 € ou même 1 010 € fin 2014, mais elle sera de 785 € fin 2014….

Démonstration …
Lire la suite

La vidéo-surveillance : pour quelle efficacité et quel coût ?

surveillance cameraCertains pensent que mettre de la vidéo-surveillance constitue LA réponse aux problèmes d’incivilités ou d’actes délictueux dans une commune.
La réalité est bien plus complexe que cela et nécessite de s’interroger à la fois sur le coût de tels dispositifs et sur leur efficacité. …
Lire la suite

Mairie : entre grève et réalité

Une coordination de deux organisations syndicales a déposé lundi 10 février 2014 un préavis de grève pour les 18 et 24 février.

Cette information a été très vite relayée par M. Rémond, sans l’accord des organisations, sans explication et de manière partielle.

Jean Duchamp, lors du Conseil municipal du 24 février a informé le Conseil Municipal des suites de ce mouvement.

Voici quelques extraits de son intervention :…
Lire la suite

Les colis de Noël ou comment prendre soin de nos anciens

noelChaque mois de décembre est l’occasion de la « tournée des anciens » avec les colis.

Et hop, c’est fait, j’ai livré mes colis aux anciens,  je me suis occupé d’eux.

Un peu court, quand même !

Et pourtant, la politique municipale pour les anciens se résumait presque à cela… avant 2008.…
Lire la suite

L’opposition a noyauté les Conseils de quartier !!!

decoupage_CQ_3Lors du conseil municipal de décembre dernier, nous avons interpellé Mme Monique Deveaux, conseillère municipale de l’opposition, au sujet d’éventuelles manipulations des Conseils de quartier qui nous avaient été rapportées.

Imaginez notre étonnement, notre colère à sa confirmation avec aplomb du « noyautage » des Conseils de quartier par notre équipe et la sienne.

En effet, selon elle, dès la création des Conseils de quartier, les élus (majoritaires et de l’opposition) se seraient mis d’accord pour que dans chaque Conseil de quartier, 2-3 personnes soient désignées par chaque « clan » politique pour entrer dans les Conseils de quartier, avant d’en ouvrir l’accès aux habitants volontaires.…
Lire la suite

VEGA donne des boutons à Luc Rémond

Fauteuil_crapaud_4Luc Rémond s’est fendu d’un billet d’humeur sur VEGA sur son site internet.

Sa profondeur d’analyse lui fait souligner le coût du marquage nominatif, sur des blocs notes, de quelques centimes d’euros. Visiblement, il tient la lorgnette par le petit bout sans être capable d’appréhender l’enjeu de mutualisation que représente VEGA pour la promotion d’espaces économiques vides de plusieurs dizaines d’hectares.…
Lire la suite

Ce que l’on a trouvé en arrivant en 2008 …

loupeL’action d’une municipalité s’appuie forcement sur celle de ses prédécesseurs. Continuité républicaine mais surtout sens de l’intérêt général pour Voreppe, les études engagées à un moment doivent être poursuivies, modifiées voire finalisées.

Élus en 2008, nous nous sommes donc penchés sur les projets en cours ou prévus, sur les structures de contrôle d’exécution du budget permettant d’y arriver et sur la vision à long terme portée par Voreppe par rapport à ses partenaires extérieurs, dont la CAPV.…
Lire la suite

Le logement, un enjeu d’avenir pour Voreppe

Le constat

rue_vieux_bourg

Les résultats des derniers recensements montrent que la population de Voreppe a baissé [1] malgré plus de 200 logements construits ces six dernières années.

Oui, Voreppe perd de la population !

Le manque d’anticipation de l’équipe municipale précèdente qui a délaissé les projets urbains, a induit la fermeture de 7 classes dans les écoles depuis 2008. Sans parler d’une fréquentation à la peine du cinéma, de la médiathèque, de la piscine, des commerces, lesquels pourraient se retrouver sous-utilisés à terme.

L’enjeu pour le quotidien de tous est fort, et nous affirmons que seule une politique de logement structurée et diversifiée permettra d’y répondre.…
Lire la suite

La réforme des rythmes scolaires

ecoleParce que nous avons fait de l’éducation une priorité, il nous a paru évident de réfléchir collectivement à la réforme des rythmes scolaires.

Dans le cadre d’un groupe de travail issu du conseil consultatif de l’éducation (réunissant les parents d’élèves, les professeurs, la MJC, les associations, les élus et techniciens municipaux), il a été pris la décision d’appliquer les nouveaux rythmes scolaires dès septembre 2013.

Après avoir travaillé sur les horaires et les différentes modalités pratiques d’application, nous avons travaillé sur l’élaboration du projet éducatif de territoire (PEDT), signé en juillet 2013 par les partenaires.…
Lire la suite

Luc Rémond et son télé-féérique

telepherique5 mois après être entré en campagne, Luc Rémond dans sa lettre #3 annonce enfin une proposition. Il était temps !

Voici sous les traits d’un petit billet humoristique, l’illustration de cette proposition : un téléphérique Voreppe-Grenoble(*) … proposition qui, à n’en pas douter, devrait atteindre des sommets !

BD_telepherique_2

(cliquez sur le dessin pour l’agrandir)

(*) La desserte du téléphérique n’est pas clairement explicitée dans la lettre de Luc Rémond. En revanche, l’argumentaire repris dans le dessin, selon lequel le téléphérique serait « propice au développement de nos commerces », y figure bien.…
Lire la suite

Le social … au-delà du mot

socialSi l’on regarde les choses objectivement, on constate que bien souvent « social » est devenu un gros mot , un mot tabou, uniquement associé à des difficultés, problèmes et souvent par dérive à « personnes à problème ».

Pourtant le social est au cœur de notre organisation démocratique car dans son sens premier le social est ce qui concerne la vie en société, les relations entre les membres de la société.

Le sens que l’on met derrière ce mot est important  car il va orienter la politique que met en place une commune à travers son CCAS (Centre Communal d’Action Sociale).…
Lire la suite

Abandon des ordinateurs de vote

urneNous nous étions engagés à réinterroger l’utilisation des ordinateurs de vote.

Après analyse des coûts, il s’est avéré que ce mode de scrutin coûtait plus cher à chaque élection que le vote par urne transparente : Huissier, prestation pour le paramétrage de la machine, mobilisation des équipes d’informatique accrues …

Mais au-delà, nous sommes persuadés qu’en l’état de la science et de nos institutions, le vote électronique n’est pas compatible avec la garantie démocratique pour tous les électeurs que leur vote n’est pas manipulé avec les moyens donnés par l’école de la République (lire, écrire, compter).

Avec les ordinateurs de vote, l’absence de fraude, qui serait d’une ampleur toute autre que des tricheries d’enveloppes, ne peut être garantie.…
Lire la suite