Les colis de Noël ou comment prendre soin de nos anciens

noelChaque mois de décembre est l’occasion de la « tournée des anciens » avec les colis.

Et hop, c’est fait, j’ai livré mes colis aux anciens,  je me suis occupé d’eux.

Un peu court, quand même !

Et pourtant, la politique municipale pour les anciens se résumait presque à cela… avant 2008.

Grande_Rue_Illuminations_1Dès le début de notre mandat au printemps 2008, nous avons voulu être concrets, pragmatiques, tout en étant soucieux des finances publiques.

Pas facile, me direz-vous de faire plaisir à tout le monde. Il fallait choisir entre le sacro-saint colis et la possibilité de  proposer des activités qui donnent un peu de soleil, qui proposent des moments de rencontre, d’échanges tout en faisant de la prévention.

Bien entendu, nous nous rendons toujours chez les anciens pour une visite de courtoisie avec un petit présent symbolique (chocolats, biscuits….) et une carte de fin d’année préparée par les enfants des écoles ou de la crèche ou l’atelier aquarelle du foyer logement de Charminelle.

En solidarité en ces périodes de fêtes, les personnes seules et les couples ayant de petites ressources reçoivent désormais en fin d’année un chèque-cadeaux valable dans une large gamme de magasins. En 2012, cette mesure a touché 112 personnes de notre commune.

Le motif essentiel de cette visite aux quelques 690 foyers concernés par la présence de personnes de 73 ans, et plus, est bien  la rencontre, l’échange, la discussion et parfois cela nous permet aussi de mettre en lien certaines personnes avec les  services sociaux.

gouter_anciensNous avons recentré le traditionnel repas de début d’année à l’Arcade (bientôt à l’Arrosoir) sur une après-midi festive, avec un spectacle, un goûter et une fin d’après-midi dansante. Un temps  tout aussi convivial et sympathique et surtout ouvert à tous. Et les élus ont beaucoup de plaisir ce jour-là à faire le service.

Mais nos actions en direction des « têtes blanches » de la ville ne s’arrêtent pas là.

Nous avons mis en place de façon régulière des conférences, des ateliers mémoire et de la gymnastique douce.

Pour les personnes qui conduisent encore, des animations autour du code de la route ont été proposées, et certaines ont pu tester leurs réflexes aux dérapages contrôlés sur le circuit école du minotaure.

Au-delà des animations, le choix de réhabiliter l’hospice Catherine Barde a permis sur les  18 logements sociaux de proposer  13 logements adaptés pour les personnes âgées au  cœur de Voreppe et proche de toutes les commodités.

L’appui auprès du conseil général du dossier de construction d’unité Alzheimer vient compléter nos actions en faveur des personnes âgées fragiles : cette unité permet de donner de vraies bonnes conditions d’hébergement et de soins aux personnes concernées.

Tout cela pour véritablement construire une politique gérontologique digne de ce nom, ambitieuse et pragmatique.

A nous de la consolider encore, par la poursuite de ce qui est déjà engagé, mais aussi par la mise en place de nouvelles actions adaptées aux besoins de nos anciens.

Parvis_mairie_enneigee_massif_Vercors

Ce contenu a été publié dans Les sujets qui font débat, Une ville animée. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.