Les falaises des Balmes

chute_pierresLa falaise des Balmes est un des éléments du paysage voreppin, reconnaissable entre tous; elle donne de la hauteur à l’entrée nord de la  ville, annonçant  la Chartreuse avec les Bannettes et l’Aiguille de Chalais et héberge la Grotte à Bibi.

Comme toutes les falaises, elle est fragile, du fait de l’alternance du chaud, du froid, du gel, du dégel.

De ce fait, elle est susceptible de s’émietter, de connaître des chutes de pierre. Ces risques sont connus depuis bien des années, les interventions toujours repoussées.

Pour autant, des droits à construire (habitat, activités économiques) ont été octroyés dans les périodes passées : méconnaissance des risques ou facilités électoralistes ? Nul ne le sait.

falaise_Balmes_techniciens

Si les riverains se sont habitués à quelques chutes de cailloux sans conséquence, la chute de pierre de janvier 2010 était de toute autre nature, à la verticale de l’entreprise de construction Mazzilli.

Très vite, nous avons agi, en protégeant les habitants des maisons proches de l’entreprise. Des possibilités de son déplacement pour proteger son activité et ses salariés ont été étudiées mais elles se sont heurtées aux coûts induits.

Cette zone a été inscrite dans le Plan de Prévention des Risques Naturels (PPRN).
L’arrêté municipal de 2010 y limite les zones de promenade et de stationnement. Pour l’avenir, le Plan Local d’Urbanisme limite les droits à construction des zones exposées.

Très vite, nous avons agi en dépêchant un hélicoptère de la sécurité civile avec un spécialiste des risques en montagne pour dresser le bon diagnostic : il fallait purger et sécuriser la falaise.

Très vite, nous avons agi en organisant la première tranche de travaux, traités dans l’urgence.  Cela était notre devoir d’élus pour apporter la tranquillité nécessaire aux habitants, pour permettre la continuation de l’activité de l’entreprise. Le coût des travaux s’est monté à 400.000€ avec notamment la pose de filets de protection sur un support assaini.

Cette première phase réussie, nous avons pris le temps d’élaborer un diagnostic complet de la falaise et planifié les différentes tranches de travaux.

Une deuxième tranche de travaux (800.000 €)  est d’ores et déjà terminée, des travaux complémentaires sont  programmés pour sécuriser les habitations sur les zones concernées.

Ces travaux intègrent bien entendu les considérations techniques pour être adaptés aux risques, mais aussi une bonne connaissance de la flore et de la faune présente sur place. Nous avons réalisé une étude floristique et faunistique et soumis le dossier au Ministère de l’Environnement.
Balmes_IMG_6777
Ainsi, les travaux sont effectués aux périodes ayant le moins d’impact pour notre environnement (hors période de nidification des oiseaux,..), ce qui est possible quand nous ne sommes pas dans l’urgence.

Ces travaux font aussi l’objet de nombreux échanges avec les habitants de la zone et les propriétaires des falaises au cours de nos nombreuses visites sur le terrain.

Ce projet d’ampleur a été inscrit au  Programme pluri-annuel d’investissement pour un montant total de 1,8 Million €.

C’est une grosse somme, cela coûte cher, et même si une telle dépense n’était pas prévue, ou systématiquement reportée dans les mandats précédents, il était de notre responsabilité de sécuriser les habitants, pérenniser les activités économiques et de préserver cette falaise, emblématique de notre commune.

Ce contenu a été publié dans Developpement durable et Agenda 21, Les réalisations du mandat. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.