Le Plan Local d’Urbanisme (décembre 2013)

Le projet de Plan Local d’Urbanisme porté par la municipalité est au centre du débat en vue des prochaines élections municipales.

C’est normal tant il est un document fondateur du projet communal. Document complexe, difficile d’accès, il peut aussi susciter chez certains citoyens des inquiétudes voire des peurs.

C’est sur ces inquiétudes et sur ces peurs que l’opposition a choisi de construire sa campagne en ayant recours à la caricature, à l’amalgame et au mensonge. C’est indigne voire inquiétant venant de personnes qui aspirent à diriger notre commune.

  • Il y a caricature quand on prétend que nous voulons bétonner Voreppe alors que nous souhaitons simplement consentir à un effort de construction qui permette de stabiliser la population et assurer le bon fonctionnement de la commune.
  • Il y a amalgame quand on prétend que le droit de préemption va se traduire par l’expropriation de Voreppins alors qu’il ne s’applique que si le propriétaire choisit de vendre son bien. De surcroît, il ne s’applique pas en cas de succession.
  • Il y a mensonge quand on prétend que le projet de PLU ouvre sans discernement de nouveaux espaces à l’urbanisation en s’appuyant sur l’exemple de l’Hoirie, alors qu’elle est une zone de future urbanisation depuis 1979 !
  • Il y a mensonge quand on prétend que le projet de PLU prévoit de supprimer les poumons verts de la commune alors qu’au contraire c’est près de 200 hectares qui sont rendus à l’agriculture.

Retrouvez ici le document complet d’explication distribué mi-décembre et plus de détails sur ce site.

Ce contenu a été publié dans Actualités, Halte à la désinformation. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.