Développer les mobilités et équilibrer les modes de déplacement

Projet VoreppeAvenir p.4

Que l’on soit actif ou non, étudiant, senior, les besoins en mobilité dans et hors Voreppe sont une réalité et une nécessité.

Profitant d’une offre de transport collectif importante (trains, cars, bus…), Voreppe reste toutefois dépendante de trop d’autorités organisatrices, par sa situation au coeur de plusieurs territoires (Voironnais, Chartreuse, Grenoblois).

Nous devons rester mobilisés pour développer l’offre et équilibrer tous les modes de déplacements, confirmant ainsi la volonté de faire de Voreppe une ville facilitant la mobilité de tous.

Pour atteindre cette ambition, nous nous engageons à

  • agir auprès des organisateurs des transports (Pays Voironnais, Conseil général de l’Isère, Région Rhône-Alpes, SNCF) et associer les usagers pour :
    • obtenir une organisation unique de tous les modes de transports entre Voiron et Grenoble,
    • renforcer la gare de Voreppe, améliorer le cadencement et la régularité des trains régionaux (TER), soutenir le projet d’élargissement à 4 voies du réseau ferré,
    • améliorer les liaisons avec Le Fontanil pour accéder au Tram E et au réseau de la Métro,
    • concrétiser les projets engagés (création du pôle multimodal de la gare, prolongation des liaisons vers Centr’Alp, Moirans et Voiron) pour un meilleur service aux habitants
  • poursuivre la mise en sécurité et les aménagements mode doux :
    • continuer à aménager l’accessibilité des cheminements pour tous (personnes en situation de handicap, personnes âgées, familles, enfants,…),
    • poursuivre la réalisation du réseau de voies vertes (La Malossane/Le Bourg/La Gare, Le Chevalon/Volouise/Pignéguy/Piscine, Le Bourg/Centr’Alp),
    • développer des sentiers urbains et aménager (trottoirs, traversées, feux…) l’avenue du 11 novembre en voie urbaine apaisée et reliant les quartiers,
    • réaliser une signalétique spécifique aux modes doux
  • favoriser l’intermodalité entre déplacements en voiture et transports en commun avec :
    • la création d’un pôle multimodal, facilitant le passage d’un mode de transport à l’autre, avec agrandissement du parking de la gare et accès piétons,
    • la réalisation d’un parking de covoiturage au niveau de l’entrée de l’autoroute,
    • l’amélioration de l’offre de stationnement au Centre-Bourg (commerces, écoles), en lien avec une réflexion sur le stationnement résidentiel,
    • l’expérimentation d’autres modes de déplacements (autopartage, navette marché…)
Ce contenu a été publié dans Préservée, dynamique et attractive. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.