Nadine Fournier

Nadine FOURNIER

Nadine FOURNIER

52 ans, maman de 3 enfants et grand-mère.

Secrétaire.

Une opportunité de logement de notre petite famille nous a amenés à nous installer sur Voreppe en 1994 alors que nous cherchions un logement plus grand pour nous accueillir à l’arrivée de notre dernier petit bout de chou.

J’ai eu la chance de pouvoir mettre mon activité professionnelle entre parenthèse pendant quelques années afin de m’occuper de mes deux plus jeunes enfants qu’une année séparait alors que leur aînée intégrait déjà le collège et lorsqu’ils ont été tous deux scolarisés, il m’a été facile de rester auprès d’eux, tout en reprenant le travail, en m’investissant dans la vie de leur groupe scolaire.

Substitut de présidente de notre petite copropriété, de fil en aiguille, j’ai jonglé avec les casquettes de parent délégué et secrétaire, participant aux conseils scolaires, puis dans l’équipe du sou des écoles tant en coorganisatrice que trésorière et corédactrice de la gazette interne. Puis j’ai cumulé avec l’intégration de l’équipe dirigeante du Club de Rugby de Voreppe en suivant mes joueurs de fils. Un coup de main par-ci, une participation par-là et l’on s’engouffre dans un club passionnant, dynamique et riche de toutes les personnalités qui le composent; successivement, et parfois en même temps, responsable de l’Ecole De Rugby, des ententes avec les clubs voisins nécessaires à la bonne évolution des équipes, du regroupement avec le Pays Voironnais, cofondatrice et joueuse dans l’équipe féminine loisir devenue rugby à 5 mixte, secrétaire générale et trésorière adjointe…

Depuis maintenant bien des années, bien que sur Voreppe depuis seulement vingt ans, je me suis impliquée avec beaucoup de plaisir dans la vie associative et sportive de notre commune, aussi, c’est naturellement (et très gentiment invitée) que je rejoins l’équipe de Jean Duchamp dont j’ai pu constater la volonté d’avancer dans la citoyenneté ces dernières années. Mon constat de l’évolution indéniable de notre belle ville m’amène à penser que je peux apporter ma petite pierre à ce bel édifice que nous voyons grandir et s’épanouir comme nos enfants grâce à la participation de tous sans laisser aucun de nous de côté.

Ensemble, aidons notre ville à grandir et s’agrandir dans le respect de tous et de chacun en combattant l’individualisme et l’isolement. Parce qu’on peut arriver à Voreppe par hasard et y rester parce qu’on l’aime : rêvons que nos enfants puissent en faire de même…

Ce contenu a été publié dans Les membres de Voreppe Avenir. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.