Les structures municipales au service de la culture

masquesNotre politique culturelle s’appuie sur des structures spécifiques comme le cinéma, l’ecole de musique, la médiathèque.

En matière d’organisation, une de nos premières actions à notre arrivée en 2008 a été de constituer :

  • tout d’abord, un comité consultatif de la culture, composé d’élus, d’artistes et de personnes qualifiées. Cette instance nous a permis de fédérer le « milieu de la culture », de décider d’objectifs et d’actions prioritaires et notamment de travailler à l’élaboration de l’espace festif.
  • puis un service culturel dédié, avec la nomination d’une directrice adjointe du service Animation de la vie locale. Ce service – qui n’existait donc pas avant 2008 – est chargé de la mise en place de cette politique culturelle en lien avec le comité consultatif. Il édite un calendrier et une plaquette deux fois par an recensant tous les événements culturels de Voreppe (événements qui sont également rapportés dans le calendrier dynamique du site internet de la ville). De manière plus fréquente, le service se charge également, depuis sa mise en place en 2008, d’émettre une lettre d’information bimensuelle.

Le cinéma municipal

cinema

Une de nos premières actions autour du cinéma fut de dé-précariser et de pérenniser les deux postes de projectionniste et de programmeur du cinéma, sans qui, le cinéma ne fonctionnerait pas.

La numérisation de la projection et le changement d’écran ont représenté un deuxième engagement fort de la part de la ville pour doter Voreppe d’un équipement de bon niveau (réalisation effectuée conjointement avec une mise au norme électrique de tout le cinéma).

Une étude très détaillée des services réalisée à notre demande, nous a également permis de bien connaître l’impact sur la fréquentation du cinéma du prix d’entrée, des sorties nationales et du nombre de films projetés par semaine.

cinema_voreppe

Une réflexion et des actions ont été engagées pour développer la fréquentation, et définir et préserver une identité au cinéma : arts et essai, soirées débat, soirées Bollywood (très réputées), festival ciné-jeunes, festival vidéo (porté par la MJC).

Le cinéma de Voreppe demeure apprécié des familles et des ados même si sa fréquentation reste fragile du fait de la concurrence des cinémas aux alentours (Multiplex de Voiron et ouverture récente des salles de l’avant-scène à St-Egrève) et du fait aussi de la politique des distributeurs de films qui favorise les multiplexes et les grandes salles par les contraintes de diffusion imposées.

L’école de musique

ecole_musique_1

Après le changement de directeur, l’objectif a été de redéfinir le projet de l’école, suivant un projet conforme aux directives nationales et départementales sur l’enseignement de la musique. Ce nouveau projet s’est traduit notamment par :

  • un élargissement des instruments enseignés,
  • le développement des pratiques musicales collectives,
  • des interventions musicales en milieu scolaire sur l’ensemble de la commune,
  • une plus grande diffusion de la musique dans la commune.

Cette réforme s’est accomplie avec les enseignants; enseignants qui, pareillement au personnel du cinéma, se trouvaient être pour un certain nombre d’entre eux, en situation de contrats précaires à notre arrivée en 2008. Aussi, comme pour le personnel du cinéma, une de nos premières actions a été de clarifier et d’améliorer au plus vite les conditions contractuelles de ces enseignants.

Nous avons également refait fonctionner de manière régulière le conseil de l’école de musique et réalisé un gros travail sur la politique tarifaire (comme pour les autres services municipaux) : pour plus de justice et de soutien aux classes moyennes.

La médiathèque

Mediatheque_enneigee

Là aussi, tout comme pour le cinéma, nous avons débuté le mandat en réalisant une enquête de fréquentation par le public. En comparant avec des données nationales, nous avons pu constater que nous subissions, comme au niveau national, un effritement de la fréquentation (tout en restant dans des seuils hauts).

Ce travail a ainsi permis de donner des objectifs en terme d’accès à des publics « empêchés » tout en confortant la lecture du plus grand nombre.

En raison de l’arrivée des médias numériques et des nouvelles consommations culturelles qu’ils ont engendrées ces dernières années, l’évolution de la médiathèque a été posée dès notre arrivée, pour notamment adapter la bibiliothèque – élément de base et soutien indispensable à la lecture publique – à ces nouveaux outils numériques. D’ores et déjà, à l’occasion du changement du système informatique de la mairie, un travail de mise en réseau (sur notre proposition) a été engagé avec les bibliothèques du Pays Voironnais et en particulier avec celles de Voiron. C’est ainsi qu’avec ces dernières, nous avons mutualisé l’achat de matériel et d’outils numériques (comme le logiciel permettant de gérer les échanges du fond documentaires entre les différentes bibiliothèques de nos deux villes Voiron/Voreppe).

Nous disposons donc dorénavant d’une base commune et d’un portail commun pour aller plus loin dans les nouveaux outils de lecture et surtout le service rendu aux habitants.

Le conseil général devrait par ailleurs entériner prochainement la création du réseau avec Voiron comme tête de réseau pour une mutualisation encore plus poussée des ressources.

Au-delà de cet exemple avec la médiathèque, la question de la mutualisation au sein de la communauté du Pays Voironnais se pose pour tous les équipements culturels.

Lieux d’exposition

villa_des_arts_1

Au-delà des 3 lieux symboliques de la Culture cités ci-dessus que sont le cinéma, l’école de musique et la médiathèque, la municipalité propose également plusieurs lieux d’exposition temporaires (Villa des Arts, Espace Louis Christolhomme à la mairie, Salle Armand Pugnot plus occasionellement,..). En ce qui concerne la programmation, nous portons une attention toute particulière à ce qu’il y ait une alternance entre expositions amateurs et professionnelles, collectives et individuelles, et agissons pour la mise en avant des Voreppins, notamment des jeunes, osant franchir le pas d’une première exposition en tant qu’artistes.

En dehors des lieux habituels et prédestinés cités ci-dessus, nous avons « osé » proposer quelques lieux différents comme par exemple les murs de la ville (cinéma, école de musique) pour l’exposition « APF » ou comme les locaux de l’ancienne usine SOPLEC pour une pièce de théâtre.

Patrimoine, rayonnement culturel et soutiens extérieurs

rue_vieux_bourg_2

Dans le domaine du patrimoine, nous avons soutenu, encouragé et aidé l’association COREPHA dans sa dynamique pour créer des événements à l’échelle de la commune, comme mémoire de vignes, ou les 700 ans de Voreppe.

Grâce aux efforts conjoints de cette association pour valoriser le passé historique de Voreppe et ceux de la municipalité ainsi que les aides du Pays Voironnais, Voreppe est maintenant reconnu comme un site remarquable.

En effet, Voreppe a bénéficié de financements CTTLA (Contrat Territorial Tourisme Loisirs Adaptés) de la part de la région Rhône-Alpes, relayé par la CAPV, pour la refonte du circuit du Vieux-Bourg et la réalisation du circuit de l’aiguille de Chalais. Grâce à ces différents travaux portés par la mairie et les associations, Voreppe peut maintenant se prévaloir d’être l’un des 3 endroits proposés au label national « Destination pour Tous » par le Pays Voironnais (avec la rive Est du lac de Paladru et Voiron).

expo_APF_2

Ce contenu a été publié dans Une ville animée. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.