L’opposition et l’Hoirie …

Les deux groupes d’opposition se réunissent, municipales en vue ! Ont-ils oublié que même sur l’Hoirie ils ont des différends ?

L’opposition et l’Hoirie …

Michel MOLLIER

Michel MOLLIER

Comme vous l’avez constaté, après 5 années de mandat les deux groupes de l’opposition, élus de l’ancienne municipalité et opposants à cette ancienne municipalité, font maintenant tribune commune. À suivre…

Leur dernière tribune commune concernait l’Hoirie.

Depuis plus de 20 ans, toutes les municipalités ont confirmé ce secteur comme essentiel à l’urbanisation de Voreppe et chacune a étudié des projets d’aménagement d’ensemble sans aboutir.

Nous partageons bien évidemment ce constat mais nous avons décidé de passer aux actes.

En effet, le manque de logements diversifiés et accessibles au plus grand nombre, locatifs ou en accession, ne permet pas à ce jour un parcours résidentiel dans notre commune.

Nous avons engagé dès 2008 la concertation en toute transparence et contrairement à ce qu’affirme notre opposition, ce projet a évolué de manière significative en intégrant des éléments issus des nombreuses réunions de concertation.

Elle dit regretter que le Projet Urbain Partenarial (PUP) initié au départ n’ait pas abouti.

Curieux regret de la part des mêmes qui en 2005, ont refusé d’acheter 1 hectare de terrain à 37 € le m2 sur le site.

Ils ont mis à mal la négociation possible dans le cadre du PUP mais fait le bonheur d’un promoteur, curieuse approche de l’intérêt général.

Elle affirme aussi que l’on peut réaliser ce quartier avec moins de surface dédiée au logement. C’est oublier les règles qui s’imposent : la densité retenue correspond au minimum imposé sur ce secteur.

Certains expliquent publiquement que l’on peut s’arranger avec les textes. Difficile à entendre, même en période pré-électorale.

Nous restons pour notre part attentifs aux remarques de nos concitoyens et sommes prêts à continuer à faire évoluer ce dossier dans le respect de nos objectifs et des règles en vigueur.

Michel Mollier, pour le groupe Voreppe Avenir – Juin 2013

Ce contenu a été publié dans Tribunes sur l'opposition. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.