Pour un débat serein et respectueux de tous.

Voreppe Avenir

Voreppe Avenir

Illustrant note conception du débat démocratique, en réaction aux mensonges de l’opposition et pour respecter tant la loi que le débat pour les Voreppins, notre groupe décide de ne plus publier de tribune jusqu’aux élections et donne rendez-vous à tout le monde dans le débat de la campagne.

Ces colonnes sont dédiées à l’expression libre des groupes politiques, libre mais pas sans règles,  notamment éthiques mais aussi juridiques.
Ces règles sont durcies durant la période qui précède la campagne électorale pour ne pas  utiliser cette tribune dans un sens qui pourrait faire écho à l’un ou l’autre candidat aux élections.
En ce sens, nous avons fait le choix, en octobre, de ne pas publier notre tribune en l’absence de celle de l’opposition.


Lire la suite

Le logement fait toujours débat

Michel BERGER

Michel BERGER

Le Programme Local de l’Habitat de la CAPV est un outil majeur de l’organisation de notre territoire. Il définit les quantités de constructions et leurs types pour les 6 ans à venir que chaque commune doit mener pour maintenir un territoire attractif et équilibré. Il s’impose aux Plan Locaux d’Urbanisme, mais surtout établit un plan d’action à destination de toutes les composantes du logement au bénéfice des communes et de tous leurs habitants.

Le logement fait toujours débat

C’est sous ce titre que le Dauphiné Libéré rendait compte d’un récent conseil municipal sur le Programme Local de l’Habitat. Ce dernier s’impose aux communes et définit plusieurs objectifs dont la nécessité de développer le logement dans les communes disposant d’équipements.


Lire la suite

Notre chance d’expression citoyenne

Dans le contexte du « printemps arabe » et des élections cantonales, un rappel sur notre chance d’expression citoyenne qu’il faut utiliser...

 “Faire Cité”, “Vivre ensemble”, des expressions que nous employons souvent.

Laurent GODARD

Laurent GODARD

Partager, débattre, c’est s’impliquer pour sa ville, chacun à son niveau et suivant ses valeurs.

Les espaces ouverts ces dernières années, les Conseils de quartier, les forums 21, les rendez-vous de Voreppe ou les présentations de projets sur le marché et dans la Grande rue permettent au plus grand nombre d’être partie prenante.

Les Voreppins se saisissent de ces espaces, toujours plus nombreux.

Mars va être encore l’occasion de nous exprimer.


Lire la suite

Le superflu, l’opium du peuple ?

Interrogeons-nous sur nos besoins réels…

Le superflu, l’opium du peuple ?

Jean-François PONCET

Jean-François PONCET

La génération d’après-guerre ne disposait que de peu d’opportunités pour consommer, ni en moyens, ni en produits.

Nous sommes, en 50 ans, entrés dans un modèle de société aspiré par la grande consommation.

De plus, chaque année, le niveau de vie moyen des pays émergents progresse, et leur consommation aussi.

De grands enjeux sont liés à cette consommation : les matières premières, la pollution, les déchets, la répartition des richesses, nos comportements…

Mais qui d’entre nous s’interroge sur l’achat utile, le superflu ?

Ceux qui disposent de peu de moyens, certes.


Lire la suite

Toujours plus… mais pour aller où ?

Je consomme, tu consommes, nous consommons…

Toujours plus… mais pour aller où ?

Valérie Barthel

Valérie Barthel

Depuis 50 ans, le temps moyen passé au travail a diminué. En parallèle, les améliorations technologiques associées au progrès ont contribué à alléger certaines de nos tâches domestiques (lave-vaisselle, lave-linge,…).

Nous avons ainsi plus de temps à consacrer à nos loisirs, notre famille, nos amis…

Mais le progrès et les gains de productivité ont aussi permis de fabriquer toujours plus de choses superficielles avec une durée de vie parfois aussi courte que le temps pris pour leur achat.

La publicité, les promotions, l’« illimité » font partie de notre vie, nous donnant l’illusion de répondre mieux à nos besoins ou de payer moins cher un service qu’on nous vante toujours meilleur.


Lire la suite

Optimisme

Pour endiguer le pessimisme qu’on prête aux Français…

Optimisme

Pascale LUJAN

Pascale LUJAN

Surprenante, prodigieuse, dynamique, enrichissante, novatrice est la posture de celui qui cultive l’optimisme.

John Fitzgerald Kennedy, homme d’État célèbre, disait :

« La plupart des gens regardent les choses comme elles sont et se disent

Pourquoi ?

Moi je regarde les choses comme elles pourraient être en me demandant

Pourquoi pas ? ».

La morosité véhiculée massivement par les médias influence fortement nos vies.

Par mimétisme nous intégrons l’impact négatif de ces messages dans nos regards et dans nos comportements.

Quelle que soit la situation dans laquelle on se trouve, le sens du quotidien et de l’avenir s’éclairent différemment dès lors que l’on porte un regard différent, un regard OPTIMISTE.


Lire la suite

Les peuples qui ont peur sont faciles à soumettre !

La peur, un moyen de soumission…

Les peuples qui ont peur sont faciles à soumettre !

Valerie BARTHEL

Valerie BARTHEL

Certaines peurs sont saines car elles nous protègent des dangers. Celles-là nous en avons besoin, il faut les inculquer à nos enfants.

La peur d’un séisme est réelle lorsqu’on habite dans une zone où l’instabilité terrestre est constatée et il faut essayer de mettre en oeuvre les précautions nécessaires.

La peur de l’eau, milieu jugé hostile, est souvent irraisonnée et parfois difficile à combattre.

Les peurs incontrôlées nous font imaginer des situations qui font monter des émotions et peuvent nous amener à des jugements ou comportements inadaptés.

Peur du chômage qui nous entoure chaque jour un peu plus depuis que le travail n’est plus une richesse à partager mais à exploiter.


Lire la suite

Une ville partagée par tous … un slogan ?

Une ville partagée par tous, déclinaison par thème…

Une ville partagée par tous … un slogan ?

Marie-Sophie NEUBERT

Marie-Sophie NEUBERT

Non, une volonté, réelle et partagée par tous les élus de notre groupe, guide et point d’ancrage de nos actions.

“Une ville partagée par tous”, oui mais comment ?

Habitat : que chacun puisse y trouver un logement, quelle que soit sa situation financière ou familiale. Il faut des logements de tous types, pour les propriétaires et locataires qui y vivent : locatif ou accession sociale et libre.

Citoyenneté : pour mieux vivre ensemble il est nécessaire que chacun respecte l’autre, mais les règles doivent être appliquées par tous. Les valeurs de chaque individu peuvent être différentes, sachons l’entendre et en débattre.


Lire la suite

Projets pour notre mandat

Des moyens en baisse mais des projets à maintenir pour les Voreppins…

Projets pour notre mandat

Michel MOLLIER

Michel MOLLIER

Après la période de l’été et des vacances plusieurs étapes importantes nous attendent, la principale, conditionnant l’ensemble des actions futures est le Plan Pluriannuel d’Investissement (PPI).

Nos moyens financiers vont diminuer (environ 700 000 € en moins).

Nous devons définir les priorités pour Voreppe, pour demain et veiller aux moyens financiers dont nous disposons pour réaliser les projets attendus et nécessaires pour nos concitoyens sans compromettre l’avenir.

Nous avons plusieurs projets qui devront être organisés dans les années à venir : La sécurité des habitants des Balmes, La construction de l’espace culturel et festif.


Lire la suite

Rentrée Municipale

Première rentrée (en 2008) pour notre nouvelle équipe…

Rentrée Municipale

Etienne RAGOT

Etienne RAGOT

Après les élections de mars dernier, notre groupe majoritaire est composé de 22 des 29 élus du Conseil municipal, et pour plus des trois quarts d’entre nous, c’est la première fois que nous vivons cette fonction d’élu local.

Cette rentrée municipale est donc une première avec un mois de septembre très chargé et qui s’achèvera par un temps fort : la présentation de notre projet de mandature lors d’un Conseil municipal extraordinaire le 29 septembre.

Ce document traduira les grands projets, les orientations et actions principales qui vont occuper notre temps d’élus municipaux pendant les six années du mandat.


Lire la suite

Prendre des repères pour prendre des mesures

Notre projet, 3 mois après l’élection de mars 2008…

Prendre des repères pour prendre des mesures

Marie-Sophie NEUBERT

Marie-Sophie NEUBERT

Nouvelle équipe municipale, nous prenons le temps de prendre nos repères avant d’engager le projet sur lequel nous avons été élu :

  • faire connaissance avec les fonctionnaires
  • s’approprier les projets en cours et leur adéquation à nos propositions
  • vérifier notre capacité financière et inscrire ces mesures dans une politique d’ensemble et non au coup par coup.

Voilà pourquoi, nous avons pris le temps de vérifier la cohérence du projet architectural de la Maison des Associations avec l’Office Municipal des Associations que nous souhaitons.


Lire la suite

L’opposition et l’Hoirie …

Les deux groupes d’opposition se réunissent, municipales en vue ! Ont-ils oublié que même sur l’Hoirie ils ont des différends ?

L’opposition et l’Hoirie …

Michel MOLLIER

Michel MOLLIER

Comme vous l’avez constaté, après 5 années de mandat les deux groupes de l’opposition, élus de l’ancienne municipalité et opposants à cette ancienne municipalité, font maintenant tribune commune. À suivre…

Leur dernière tribune commune concernait l’Hoirie.

Depuis plus de 20 ans, toutes les municipalités ont confirmé ce secteur comme essentiel à l’urbanisation de Voreppe et chacune a étudié des projets d’aménagement d’ensemble sans aboutir.


Lire la suite

Pompiers pyromanes ?

Quand les membres des groupes d’opposition se reprochent leur manque d’anticipation par le passé… (non, nous ne rêvons pas, c’est ce qu’ils font, mais ils ne s’en rendent pas compte)

Pompiers pyromanes ?

Voreppe Avenir

Voreppe Avenir

Surprenant que certains élus qui ont amené Voreppe de 3700 à 10000 habitants s’étonnent que notre ville ne soit plus le petit village des années 70.

Que ces mêmes élus déplorent le coût du foncier à Voreppe alors que leur absence de politique d’aménagement y a largement contribué.

Qu’ils se scandalisent d’un manque de respect des paysages après avoir laissé faire le mitage de notre territoire sans s’assurer des conséquences financières en terme de réseau et d’entretien.


Lire la suite

Un air de printemps

Allez, si on parlait ordinateurs de vote, Monsieur Naegelen ?

Un air de printemps

Jean-Louis CHENEVAS-PAULE

Jean-Louis CHENEVAS-PAULE

Avec le printemps, voici un nouveau Voreppe émoi : plus aéré, plus lisible, plus proche, plus interactif, avec son nouveau courrier des lecteurs.

Pour la première fois, la parole y est donnée, en dehors de la tribune libre, aux présidents des groupes d’opposition. Je rappelle la place et les moyens qui leur ont été donnés : présences dans toutes les instances de travail ou de pilotage et commissions, mais aussi bureau, téléphone, salle de réunion, ordinateur.

Libre à eux de s’y investir de manière constructive, tout autre constat ne serait que plainte stérile.

Les élections européennes auront lieu dimanche 7 juin.


Lire la suite

Manger pour vivre ? Ou vivre pour manger ?

Si manger est un plaisir, souvent un partage, tout le monde ne mange pas toujours à sa faim…

Manger pour vivre ? Ou vivre pour manger ?

Marie-Sophie NEUBERT

Marie-Sophie NEUBERT

Les plaisirs de la table, un concept bien ancré dans notre société.

Quelle association n’a pas son convivial repas de fin d’année, son chaleureux pot d’après assemblée générale ?

Moment privilégié pour croiser nouveaux adhérents, dirigeants, mélanger les générations.

Et ce ne sont pas les amateurs des huîtres ou des diots du rugby, de la paëlla du jumelage, des hot-dogs du sou des écoles, qui nous contrediront !

Même si la nourriture est aussi un moyen de trouver des financements.

Pour d’autres, par contre, se nourrir au quotidien n’est pas toujours une évidence.


Lire la suite

Qu’est-ce que partager ?

La fin d’année, un moment de partage avec nos aînés et un moment pour questionner…

Qu’est-ce que partager ?

Salima ICHBA

Salima ICHBA

En cette période de fêtes de fin d’année, le partage est le mot d’ordre.

Moment de retrouvailles familiales, mais aussi pour certains moments de grande solitude, cette fin d’année est propice à se poser cette question « qu’est-ce que partager ? ».

Partager, ce n’est ni analyser, ni conseiller, ni tenter de résoudre son problème. Partager, c’est être là, présent avec l’autre. Partager c’est exprimer ce qui est ressenti : peur, honte, colère, tristesse, joie, curiosité, étonnement, plaisir, gratitude, etc.

C’est éprouver une émotion ou une sensation et la dire, sans besoin de la justifier ni l’expliquer.


Lire la suite

Le mot qui fâche

Eh oui, ça finit par agacer de devoir toujours expliquer pourquoi il faut se donner les moyens de réaliser du logement accessible (social ou pas)…

Le mot qui fâche

Fabienne SENTIS

Fabienne SENTIS

A chaque Conseil municipal évoquant l’urbanisme, je constate que le mot logement cristallise toutes les remarques et inquiétudes.

Depuis trois ans, nous avons expliqué ce qu’est le logement aidé, comment il est financé, attribué, comment nous travaillons avec les bailleurs sociaux de la commune, en vain.

Le spectre de « l’invasion » resurgit de manière récurrente, de même que le lien inavoué et inadmissible entre faibles revenus et « famille à problèmes ».

En dehors du caractère souvent douteux de ce genre de raccourci, c’est bien mal connaître la réalité salariale de notre pays.


Lire la suite

Le choix, un regard sur l’autre

Il y a toujours des choix à faire. Ceux de la municipalité doivent se faire pour le bien de tous, y compris de ceux que l’on entend rarement…

Le choix, un regard sur l’autre

Fabienne SENTIS

Fabienne SENTIS

Décembre c’est un entre deux, la fin d’un temps, l’attente d’un autre.

C’est le temps des lumières, des fêtes, des solitudes apaisées ou renforcées, des réflexions, des mises en perspectives des projets pour  »l’après » , des bilans individuels et collectifs, des budgets pour bon nombre de communes…

Budget, un mot qui fâche, qui frustre car c’est celui des choix.

Mais avons nous le choix ?

Le choix des recettes très peu, le choix des dépenses beaucoup plus.


Lire la suite

Le partage, une richesse

Une invitation au partage…

Le partage, une richesse

Jean-François PONCETDéfinir le périmètre de ce qui est à partager et le rendre lisible pour le plus grand nombre : à partir de là, restent à définir des règles pour que chacun puisse profiter et jouir de ces espaces, de ces moyens mis en commun.

Les faire respecter est parfois plus délicat (on le vit au quotidien), mais la pédagogie et le temps doivent être nos alliés !

Si l’économie et l’environnement peuvent aussi y gagner, il faut être convaincu que chacun d’entre nous s’enrichit de ce partage ; car on s’enrichit toujours à connaître, à échanger, à partager avec l’autre.

Si ce travail passe par la valorisation, la responsabilisation, le respect de l’autre, il faut le proposer.


Lire la suite

Voreppe solidaire

Notre choix de remplacer les colis de Noël pour les aînés par des cadeaux aux plus dépourvus, une fête pour tous et des activités réparties sur l’année…

Voreppe solidaire

Fabienne SENTIS

Fabienne SENTIS

Les rues s’illuminent, les commerces se parent de leurs habits de fête et petits et grands attendent Noël avec impatience.

Les fêtes de fin d’année sont des moments privilégiés qui, au-delà de l’excès de consommation, sont riches en relations humaines et en temps partagés.

Mais nous savons aussi que certains restent au bord de ce chemin festif, familial ou amical.

Comment partager avec ceux, très discrets, qui regardent plutôt qu’ils ne participent.

Cette année nous avons choisi d’utiliser les 20 000 euros des traditionnels colis de Noël et repas des aînés d’une manière plus ciblée : des chèques cadeaux pour les personnes âgées ayant de petits revenus, un après-midi festif ouvert à toutes les personnes de 70 ans et plus et des rendez-vous sur l’année 2010, conférences, séances de cinéma ….


Lire la suite

La dette…

La responsabilité de l’Etat en matière d’endettement et la situation à Voreppe

La dette…

Michel BERGER

Michel BERGER

Indiscutablement le sujet du moment, il revient de manière inéluctable dans beaucoup de conversations, et certains pensent que seul le choix de l’austérité s’impose.

Faut-il céder au chantage du dogme de l’excès de dépenses publiques ou voir l’évolution brutale des dernières années sous un angle un peu différent ?

Au cours des 10 dernières années, si le montant de la dette est passé de 63% à 89 % du PIB, c’est le fait, d’une part de la crise économique, qui ajoute à la crise des finances publiques celle de la finance privée.

C’est d’autre part le résultat des choix fiscaux qui ont été faits : les recettes fiscales ont baissé à la fois par la diminution des taux (impôts sur les revenus, sociétés, successions, etc.), et la multiplication de niches fiscales, et le plus souvent au profit des ménages les plus aisés.


Lire la suite

La fiscalité française asphyxiée par sa complexité

Des outils pour gérer la baisse des ressources, mais il faudrait que l’État entame une vraie réforme…

La fiscalité française asphyxiée par sa complexité, une idée admise par presque tous

Michel BERGER

Michel BERGER

Afin de préserver ses investissements futurs, la commune perfectionne les outils dont elle s’est dotée depuis trois ans pour s’adapter à une situation financière et des règles complexes : prospective financière régulièrement actualisée, Plan pluriannuel d’investissements, gestion fine des ressources humaines, comptabilité analytique…

Dans le même temps, l’Etat modifie peu à peu quelques règles qui ne vont pas toujours dans le sens de la simplification ni de l’équité.


Lire la suite

Service rendu et masse salariale

Réduire notre masse salariale sans réduire les services rendus à la population et en  valorisant les agents, une équation difficile mais pas impossible…

Service rendu et masse salariale

Marie-Sophie NEUBERT

Marie-Sophie NEUBERT

Comme cela a été rappelé en Conseil municipal, lors du vote du budget, Voreppe a la masse salariale par habitant la plus élevée du Pays Voironnais.

Les personnels de la ville, qui font le ménage, plantent des fleurs dans les espaces publics, nettoient les trottoirs, ont déneigé si souvent cet hiver, ceux qui sont utiles chaque jour aux habitants, leur coûtent peut-être plus cher que dans une autre commune.

La masse salariale est élevée; pourtant les agents sont mal indemnisés pour leur travail et leur dévouement, parfois de façon injuste.


Lire la suite

De budget supplémentaire en budget primitif…

Des ressources toujours en baisse. Il faut donc agir ! …

De budget supplémentaire en budget primitif…

Michel BERGER

Michel BERGER

Dès le vote du budget supplémentaire (voir l’article en pages « aménagement »), élus et services se sont penchés sur l’élaboration du budget primitif 2010.

La lettre de cadrage adressée aux élus de pôles à l’encadrement inscrit son élaboration dans un contexte économique difficile.

Les recettes de fonctionnement sont annoncées en baisse sensible : 550 000€ au titre de la fermeture de Matussière et Forest et 220 000 € en raison de la baisse du produit des droits de mutations.

Le recul global des produits attendus représente environ 6 % des recettes de fonctionnement, soit l’équivalent des recettes des services payants de la commune (restaurant scolaire, crèche, centre de loisirs, école de musique.


Lire la suite

Des ressources en baisse

Les difficultés de l’exercice d’un premier budget, dans un contexte peu favorable…

Des ressources en baisse

Michel BERGER

Michel BERGER

L’audit réalisé, à notre demande, par le trésorier/payeur au printemps 2008 mettait en évidence notre capacité à poursuivre une politique d’équipement, tout en veillant aux dépenses de personnel et sans ignorer des marges de manœuvres fiscales réduites.

Mais, le contexte financier du Pays Voironnais complique considérablement la tâche.

Le nouvel exécutif est confronté à une double problématique :

  • structurelle : les dépenses d’investissement engagées sans précaution par l’ancienne majorité sont plus importantes que les recettes (taxe professionnelle en baisse sensible depuis plusieurs années),
  • conjoncturelle : la liquidation des Papeteries Matussière et Forest.


Lire la suite

C’est trop facile !

En 2013, les taux de CFE devaient augmenter, comme autorisé par une loi votée en 2010. Mais les répercussions auraient pu être néfastes pour certains commerçants. Retour à la case départ mais l’opposition joue le populisme…

C’est trop facile !

Laurent GODARD

Laurent GODARD

La Contribution Foncière des Entreprises (CFE) est issue de la réforme de la Taxe Professionnelle (TP) de 2010, menée à la va-vite.

En 2011, certaines entreprises ont vu leurs taxes divisées par 10. L’État a autorisé les collectivités à rééquilibrer cette disproportion pour que les entreprises participent mieux à l’intérêt général et à l’aménagement du territoire, tout comme les ménages.

Les élus de la CAPV, sauf 2 écologistes, ont tous voté cette décision, y compris des élus commerçants.


Lire la suite

L’Intercommunalité : une réforme en marche ?

L’intercommunalité prend de plus en plus d’importance dans la gestion du territoire, elle mériterait des élus désignés au suffrage direct...

L’Intercommunalité : une réforme en marche ?

Valerie BARTHEL

Valerie BARTHEL

Dès la fin du XIXe siècle, des communes se sont regroupées pour répondre à leurs besoins d’équipement.

Différentes lois ont depuis facilité ces rapprochements pour permettre l’aménagement des territoires et proposer des services publics locaux efficaces, que les communes ne pourraient assumer seules (gestion des déchets, de l’eau et l’assainissement, des transports en commun…).

Pourtant l’intercommunalité cherche encore sa place, entre la commune, proche de ses habitants, et le département, vieux d’un découpage né en 1789 !


Lire la suite

La porte de l’intercommunalité

Début de mandat et tout est à faire du côté de l’intercommunalité…

La porte de l’intercommunalité

Valerie BARTHEL

Valerie BARTHEL

Durant notre campagne pour les élections municipales, nous avons affirmé notre souhait de redonner à Voreppe sa place de deuxième ville dans la Communauté d’Agglomération du Pays Voironnais (CAPV).

Arrivés à la mairie, nous avons constaté avec plaisir qu’une place était dédiée à ce projet. En effet, le dernier étage du bâtiment abrite un bureau sur la porte duquel est inscrit « Intercommunalité ». Mais ce bureau était vide et fermé à clé…

Pour participer aux débats politiques, il faut être actif à Voiron.


Lire la suite

Développer une ville attractive pour les jeunes

Comment développer une ville attractive pour les jeunes, par un aménagement urbain adapté et notre politique jeunesse…

Penser la ville … Agir la ville … Pour tous … Pour chacun …

Pascale LUJAN

Pascale LUJAN

Telle est l’ambition que vous nous permettez de mettre en oeuvre grâce au mandat que vous nous avez confié.

Subtilement, dans chaque projet élaboré en concertation, l’équilibre se fait afin que chacun trouve sa place et s’épanouisse dans la cité.

La fermeture de 7 classes en écoles primaires et maternelles depuis 2008 nous impose une réflexion en profondeur pour tenter d’infléchir cette tendance démographique car une ville conforte son dynamisme et services à la population lorsqu’elle maintient une représentation équilibrée de chaque génération.


Lire la suite

Le temps de l’innocence

Un texte pour se rappeler en ce temps de fête (Noël 2012), que tous les enfants n’ont pas la chance de grandir dans un environnement de paix…

Le temps de l’innocence

Salima ICHBA

Salima ICHBA

Comment, en cette période de fêtes de fin d’année, ne pas penser aux enfants ?

Nos enfants, qui ont préparé leur lettre au Père Noël et qui attendent avec impatience son arrivée.

Nos enfants, pour qui la société permet leur épanouissement à travers l’éducation, la culture, le jeu, et ce, dans l’innocence qui définit la période de l’enfance.

Mais comment ne pas penser parallèlement, aux millions d’enfants dans le monde, pour qui « enfance », ne rime pas avec « innocence ». Des millions d’enfants qui chaque jour, sont tués ou blessés dans le cadre de conflits armés.


Lire la suite

2010 Plein élan

Quoi de neuf en 2010 pour nos jeunes ?…

2010 Plein élan

Pascale LUJAN

Pascale LUJAN

Plaçant au coeur de notre projet les enfants et les jeunes, 2010 sera riche en nouveautés.

Partageant les valeurs de l’éducation populaire portées par la MJC nous avons fait le choix d’un nouveau départ pour le centre de loisirs. A partir des vacances de février, la MJC étendra sa compétence vers les 3/11 ans en devenant gestionnaire de la structure. Nous serons avec les parents attentifs à la mise en oeuvre du projet ambitieux porté par la MJC pour cette structure très appréciée.

Nous inaugurerons la nouvelle salle de danse de l’espace Maurice Vial qui répondra enfin au besoin des danseurs de Voreppe.

Après le départ de Daniel Chavand pour une retraite bien méritée, nous accueillons avec enthousiasme Gisèle Gorniak à la direction de l’école de musique qui saura mettre en musique avec talent le nouveau projet d’établissement.


Lire la suite

Petits et grands

Les axes de travail avec et pour les Enfants, les Jeunes et leurs Parents…

Petits et grands

Pascale LUJAN

Pascale LUJAN

Les enfants et les jeunes de Voreppe représentent l’avenir de notre ville et nous avons une responsabilité dans la préparation de cet avenir en lien direct avec les enjeux de notre société.

Il s’agit de favoriser la participation du plus grand nombre de jeunes aux loisirs, à la vie associative, sportive et culturelle de notre ville dans un souci d’éducation à la citoyenneté et d’ouverture sur le monde.

Le Conseil municipal d’enfants doit devenir un véritable partenaire de cette politique. Nous l’accompagnons et lui donnons son propre budget.

Nous nous engageons sur la piste du label « Ville amie des enfants » de l’UNICEF qui implique une vraie dynamique à l’égard des enfants et des jeunes : ce sera le fil rouge de nos actions !


Lire la suite

Sécurité routière

Comment apaiser nos trajets ? Répression ou pédagogie et aménagements ?…

Sécurité routière

François MARTIN

François MARTIN

La sécurité routière est une préoccupation de tous. A la ville et à la campagne, on supporte de moins en moins les véhicules qui roulent à une vitesse excessive, sont trop bruyants ou ne s’arrêtent pas au passage d’un piéton.

Dans les années 70, on améliorait les routes pour aller plus vite, plus loin, et 12000 morts par an succombaient avec trois fois moins de voitures en circulation. Cette question n’était alors que peu évoquée par les médias ou les gouvernements, le traumatisme ne touchait que les proches des victimes.

Cette époque est révolue. On essaie depuis quelques années d’apporter la sécurité à tous, modifiant les routes, y mettant des ralentisseurs, des chicanes, des terre-pleins ; la limitation de vitesse est omniprésente.


Lire la suite

Se déplacer à Voreppe

Introduction au Plan Local des Déplacements…

Se déplacer à Voreppe

Marie-Sophie NEUBERT

Marie-Sophie NEUBERT

Nécessaire et parfois si difficile !

A pied, quand le trottoir devient trop étroit ou s’interrompt.

A bicyclette, quand les pistes cyclables ne sont reliées à rien, même pas entre elles.

En train ou en car, quand les horaires ne sont pas compatibles avec ceux des parents et des salariés.

En voiture, avec tant de points délicats, voire dangereux…

Que faire pour accéder plus simplement au stationnement pour une course, pour améliorer la sécurité ?

Bien sûr, ce n’est pas qu’une question d’aménagement. On traverse au plus court, on stationne au plus près, on circule au plus vite.


Lire la suite

Voreppe, ville durable

Annonce de notre labellisation Agenda 21, mais celle-ci n’est pas une fin en soi. L’Agenda 21 est une démarche qui nous aide à progresser…

Voreppe, ville durable

Agnes MAILLET

Agnes MAILLET

Dès le début du mandat, nous avons engagé des actions mettant en application les principes du développement durable.

La labellisation Agenda 21, qui vient juste de nous être délivrée fin février par le Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, atteste de la crédibilité de notre démarche et de la pertinence de notre programme d’actions.

Cette reconnaissance nationale nous réjouit, mais l’essentiel réside dans les bénéfices apportés par la démarche Agenda 21, et sa capacité à devenir un vecteur de progrès.


Lire la suite

La mise en accessibilité, une ville partagée par tous

La mise en accessibilité, un enjeu et un investissement pour tous les Voreppins…

Voreppe, une ville partagée par tous

Valerie GUERIN

Valerie GUERIN

Après le succès du film Intouchables, nous avons tous été sensibilisés à la place du handicap dans la société.

Dans le cadre de mon travail, je m’occupe de nombreux jeunes handicapés, et je mesure bien toutes les difficultés qu’ils rencontrent au quotidien : accès autonome aux bâtiments, aux transports mais aussi accès à l’emploi, aux loisirs, etc.

La Municipalité a créé une commission handicap extra-municipale (bien que cette compétence soit intercommunale) avec différents partenaires: associations, Afipaeim, APF, fonctionnaires, élus, jeunes et Voreppins handicapés.


Lire la suite

Agenda 21, première étape en vue

Agenda 21, annonce du forum et zoom sur un enjeu…

Agenda 21, première étape en vue

Alain DONGUY

Alain DONGUY

Lors d’une précédente tribune, j’évoquais les étapes de la démarche Agenda 21 de Voreppe.

Je parlais de mi-2011 : nous serons au rendez-vous !

Mi-2011, nous proposerons notre dossier pour une reconnaissance nationale valorisant nos efforts pour une ville durable et partagée par tous.

Mais d’ici là, nous avons encore rendez-vous avec vous ! Vous avez été nombreux à vous exprimer lors des Rendez-vous de Voreppe début novembre: coups de coeur ou de gueule, l’expression de la vie !

Merci pour votre franchise qui nous oblige à réfléchir et agir pour la ville, encore plus, pour vous.


Lire la suite

Exemples d’actions … et repères pour l’Agenda 21

Agenda 21, exemples et planning…

Exemples d’actions …

Alain DONGUY

Alain DONGUY

Pour une ambition qui s’appuie sur les quatre piliers du développement durable :

notre souci des dépenses d’énergie débouche sur un éclairage public plus vertueux,

notre souhait de partager la ville avec tous a suscité la rénovation de l’hospice Catherine Barde,

notre volonté de soutenir l’économie a donné l’élan nécessaire à l’aboutissement du projet Vertaris,

notre désir de vous donner la parole a permis la mise en place des Conseils de quartier.

et repères pour l’Agenda 21

  •  30 juin 2008 : lancement en Conseil municipal
  •  été 2008 – été 2009 : sensibilisation du personnel et des élus, un succès avec plus de 100 idées d’actions et création du groupe de suivi interne
  • 12 novembre 2009 : 1er forum 21 avec un débat ouvert et vivant
  • de novembre 2009 à février 2010 : les agents de la ville sont formés au développement durable
  • début 2010 : les élus et les techniciens entament ensemble le diagnostic interne
  • printemps 2010 : les ateliers 21 permettront aux habitants de livrer leur vision de la politique de la Ville
  • mai 2010 : 2è forum 21 sur la stratégie à conduire, grâce au travail des habitants, des agents, des élus
  • septembre 2010 – printemps 2011 : rédaction en commun des actions envisagées en cohérence avec celles déjà mises en place
  • mai 2011 : 3è Forum 21 pour l’évaluation du travail fourni et présentation de notre dossier au Ministère du développement durable.


Lire la suite

Agenda 21, une vraie démarche partagée par tous

Agenda 21, explication et planning…

Agenda 21, une vraie démarche partagée par tous

Alain DONGUY

Alain DONGUY

Nous franchissons aujourd’hui une nouvelle étape avec le choix du Bureau d’étude pour nous accompagner dans la réalisation de notre agenda 21, programme d’actions Développement Durable.

Profitons de cette tribune pour revenir aux principes : Le Développement Durable, c’est quoi au fait ?

Une mode ou un concept ancien, qu’on pourrait appeler le bon sens…

Le DD repose sur 4 piliers : économique, social, environnement, gouvernance. Il implique l’action publique dans sa totalité, pour un vrai équilibre.

L’agenda 21 évoque le 21ème siècle. En paraphrasant André Malraux, on peut penser qu’il sera nécessairement durable sous peine d’être le dernier.


Lire la suite

L’Arrosoir : bientôt la 1ère pierre

Titre qui parle de lui-même, mais cette tribune est également une illustration de la méthode et du travail partenarial…

L’Arrosoir : bientôt la 1ère pierre

Jean-Louis CHENEVAS-PAULE

Jean-Louis CHENEVAS-PAULE

Les barrières entourent le chantier…

Le balai des pelleteuses a débuté…

Spectacle réjouissant qui vient inscrire dans le réel ces années de réflexion, d’élaboration, de visites, de concertations.

C’est qu’il en faut des heures de réunions, de travail, de coordination pour chaque acteur d’un tel projet !

Enfin la première pierre s’annonce, pose symbolique et festive le samedi 20 avril à 11h en présence de Serge Papagalli.

Un projet de cette ampleur est le résultat d’un compromis entre les besoins exprimés, l’idée que l’on s’en fait, le rêve, et puis, les possibles : les finances, le foncier, la faisabilité technique.


Lire la suite

Des échanges nécessaires pour tous

Restructuration de Bourg-Vieux : la méthode de concertation et l’appel à participer…

Des échanges nécessaires pour tous

Jean-François PONCET

Jean-François PONCET

La commune, la CAPV et Pluralis, le propriétaire, se sont engagés dans la restructuration du quartier de Bourgvieux par des financements conséquents.

Si le bailleur porte la responsabilité des opérations aux niveaux des logements, la commune a en charge la définition des évolutions d’aménagements des extérieurs comprenant également le complexe sportif (ESEP) et le parc Lefrançois.

À ce titre, accompagnés de l’association Arpenteurs, nous avons entrepris depuis 4 mois des ateliers d’échanges sur le quartier pour recueillir les constats des habitants, leurs souhaits et échanger sur les possibilités d’aménagements.


Lire la suite

L’héritage de l’histoire

Une critique illustrée du manque de rigueur de nos prédécesseurs, et des conséquences actuelles...

L’héritage de l’histoire

François MARTIN

François MARTIN

Les décisions d’une équipe municipale sont parfois lourdes de conséquences qui peuvent se reporter sur les générations suivantes.

C’est ainsi que, dans les années 60, le maire a autorisé la construction de lotissements et d’entreprise à l’aplomb des falaises des Balmes. Aujourd’hui, nous nous devons, afin de sécuriser les habitants, de réaliser des travaux pour sécuriser au mieux la falaise.

Ces travaux, d’environ 2 millions d’euros ne feront que retarder de quelques décennies l’érosion inéluctable des falaises.


Lire la suite

Au revoir 2011, bonjour 2012

Un point sur les projets d’aménagement au démarrage de la nouvelle année 2012…

Au revoir 2011, bonjour 2012

Michel MOLLIER

Michel MOLLIER

Une nouvelle année commence, elle sera intense à plein d’égards. De nombreuses réalisations d’urbanisme vont se terminer ou commencer.

2012 commence par l’achèvement de la liaison du Bourg aux digues de l’Isère. La passerelle nécessaire a été installée début décembre par le Conseil général. Comme la promenade de Roize déjà utilisée au quotidien par de nombreux promeneurs, cet aménagement poursuit le maillage de modes doux de la commune. Cette liaison sera officiellement inaugurée au printemps.

2012 verra la fin des travaux de Catherine Barde.


Lire la suite

Querelle de clocher ou gestion du patrimoine ?

Une critique du manque d’anticipation et d’investissements de nos prédécesseurs. Malgré la forte croissance démographique et la richesse « d’antan », il n’ont pas su adapté les équipements.

Querelle de clocher ou gestion du patrimoine ?

Valerie BARTHEL

Valerie BARTHEL

Lors des travaux sur le schéma de cohérence territorial (ScoT), les élus de tous bords ont exprimé la volonté de préserver les espaces naturels et agricoles : en France l’équivalent d’un département disparaît tous les 10 ans.

Limiter l’étalement urbain, confirmer la coupure verte au sud de Voreppe, densifier l’habitat et l’économie dans des zones déjà prévues à cet effet sont des outils efficaces pour garder ces espaces dans notre patrimoine collectif.


Lire la suite

Aménagement et urbanisme

Un point sur les projets d’aménagement 18 mois après le début du mandat…

Aménagement et urbanisme

Michel MOLLIER

Michel MOLLIER

Avant de faire un point d’étape sur nos projets en cours pour ce mandat, nous devons d’abord reconnaître la forte implication de notre jeune équipe, qui a maintenant pris la mesure de sa charge de travail en donnant de son temps à la collectivité tout en conciliant vie familiale, professionnelle et d’élu.

La plupart des engagements que nous avons pris sont maintenant entrés dans la période des études nécessaires avant de procéder à la réalisation de ces projets.

Nous citerons les plus importants :

  • réalisation du Plan Local d’Urbanisme.
  • réalisation de l’aménagement du quartier de l’Hoirie.


Lire la suite

Première fois

Les jeunes, prêts à voter pour la première fois aux élections présidentielles et législatives. Une chance pour eux de dire ce qu’ils ont à dire…

Première fois

Sandrine MIOTTO

Sandrine MIOTTO

Le 22 avril 2012, pas moins de 135 jeunes Voreppins vont pouvoir voter pour la première fois.

Quelle meilleure façon d’entrer dans la société que celle de pouvoir s’exprimer au travers d’un bulletin de vote ?

C’est un choix important qu’ils auront à faire car il déterminera la future société dans laquelle ils vont vivre.

Ils seront, pour la première fois, acteurs dans cette élection et leur voix sera importante, il faudra en tenir compte.

La jeunesse a des choses à dire.

Les jeunes se préoccupent de leur avenir, ils veulent s’intégrer et vivre au sein d’une société dans laquelle ils pourront trouver leur place.


Lire la suite

Des élus, une équipe

Notre engagement collectif et individuel, dans le respect de notre mandat…

Des élus, une équipe

Laurent GODARD

Laurent GODARD

Il y a 4 ans, notre nouvelle équipe prenait l’engagement de servir l’intérêt de Voreppe.

Depuis, au-delà des positionnements individuels, c’est un esprit d’équipe pour une action dans la durée qui nous anime, au service d’une ville partagée par tous.

Avec une moyenne d’âge de 42 ans en 2008 et 2,8 enfants par personne, chaque conseiller est ancré dans le quotidien, dans la vie active.

Malgré un « statut de l’élu local » peu favorable, la grande majorité des personnes composant notre groupe exerce une activité salariée et doit organiser sa vie professionnelle, familiale, sociale pour honorer les engagements pris.


Lire la suite

Bleu, blanc, rouge

Des couleurs pour se rassembler sur des valeurs, et non pour exclure…

Bleu, blanc, rouge

Alain DONGUY

Alain DONGUY

Quand nous portons l’écharpe tricolore, comme par exemple fin juillet lors de la cérémonie au Monument des martyrs en l’honneur de nos concitoyens résistants, ces trois couleurs nous investissent d’une mission qui nous dépasse.

Ces couleurs témoignent de l’esprit de résistance, d’union nationale.

Mais l’ennemi n’est pas toujours celui que l’on croit, ce n’est pas forcément l’autre, il est aussi en nous. Et rien n’est jamais acquis.

Notre hymne, la Marseillaise, est un chant de combat. Ses paroles, parfois contestées, nous rappellent la capacité d’une nation à se soulever.


Lire la suite

Droits de l’homme en question

La sensibilisation à ne pas laisser les personnes « différentes » sur le bord de la route et le rappel à nos valeurs et au respect des Droits de l’Homme…

Droits de l’homme en question

Pascale LUJAN

Pascale LUJAN

Quotidiennement, nous sommes confrontés au pire en matière de droits de l’homme.

La discrimination prend pour cibles des individus et groupes vulnérables : les handicapés, les femmes, les pauvres, les migrants, les minorités et tous ceux que l’on trouve différents.

Ces personnes vulnérables sont souvent exclues de la vie économique, politique, culturelle et sociale de la collectivité. Elles sont montrées du doigt et marginalisées, sous l’effet d’une intolérance que des extrémistes savent exploiter.


Lire la suite

Les Voreppins, acteurs d’aujourd’hui et de demain

Et oui, encore un appel à la participation citoyenne, par les Conseils de quartier et les Rendez-vous de Voreppe…

Les Voreppins, acteurs d’aujourd’hui et de demain

Salima ICHBA

Salima ICHBA

Depuis juin 2009, les Conseils de quartier font partie intégrante de l’environnement de Voreppe.

C’est parce qu’ils aiment leur ville, la vivent au quotidien dans leur quartier qu’ils nous interpellent et que la municipalité les sollicite.

A travers les Conseils de quartier, c’est notre volonté de travailler avec tous les Voreppins qui est mise en avant. Un projet municipal ne peut se faire sans vous, votre avis et vos suggestions.

Ceci dit, ce changement dans la façon de vous impliquer ne se fait pas du jour au lendemain et demande de s’adapter et à nous aussi.


Lire la suite