Optimisme

Pour endiguer le pessimisme qu’on prête aux Français…

Optimisme

Pascale LUJAN

Pascale LUJAN

Surprenante, prodigieuse, dynamique, enrichissante, novatrice est la posture de celui qui cultive l’optimisme.

John Fitzgerald Kennedy, homme d’État célèbre, disait :

« La plupart des gens regardent les choses comme elles sont et se disent

Pourquoi ?

Moi je regarde les choses comme elles pourraient être en me demandant

Pourquoi pas ? ».

La morosité véhiculée massivement par les médias influence fortement nos vies.

Par mimétisme nous intégrons l’impact négatif de ces messages dans nos regards et dans nos comportements.

Quelle que soit la situation dans laquelle on se trouve, le sens du quotidien et de l’avenir s’éclairent différemment dès lors que l’on porte un regard différent, un regard OPTIMISTE.

Étymologiquement, le mot optimiste vient du Latin « optimum » qui signifie le meilleur.

L’optimisme est l’art d’améliorer la vie, l’environnement, la société…

Le sens de notre projet pour Voreppe est centré positivement sur la place, le rôle et la qualité de vie de chacun dans la cité.

Nous tentons chaque jour, inspirés par les nombreux échanges, les remarques, les désaccords exprimés, de transformer une réalité dans l’intérêt de tous, de chacun, de la cité, parce que nous voulons une ville accueillante et partagée par tous.

Pascale Lujan, pour le groupe Voreppe Avenir – Octobre 2011

 

Ce contenu a été publié dans Thèmes plus généraux. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.