Le Plan Local des Déplacements

velo_a_tout_age

Un outil pour un programme ambitieux

Issu d’une volonté forte de notre équipe municipale, le Plan Local des Déplacements (PLD) a vu le jour pour la première fois à Voreppe après un temps de concertation important. Son principal objectif : favoriser des modes de déplacements alternatifs à la voiture sur la commune.

Ainsi, concernant les modes doux (vélos, marche à pied,..), nous travaillons depuis 2008 à travers ce PLD, à la mise en place progressive d’un maillage de voies vertes et de bandes cyclables sur toute la commune. Le résultat est 4,5 km de voies adaptées reliant divers points de la commune comme la promenade de Roize vers les berges de l’Isère ou l’accès à la gare que ce soit depuis Volouise par le chemin des Seites ou depuis le Bourg par le chemin des Blockhaus.

Autre aspect du PLD, l’accessibilité au sens de la loi handicap, est aussi une composante forte de ce plan qui s’est traduite notamment par la mise en accès pour les personnes à mobilité réduite : de la mairie, de la crèche ainsi que de l’école Achard.

Concernant les transports en commun (TC), la ville interagit de manière régulière avec les instances en charge de cette compétence (CAPV, Conseil Général de l’Isère et Conseil Régional de Rhône-Alpes) afin de conforter le réseau et améliorer l’offre de TC proposée aux Voreppins. Dans ce cadre, un pôle multi-modal entre la gare et l’Arcade impliquant les trois instances et la ville devrait voir le jour d’ici quelques années (étude lancée en 2013).

Parmi les réalisations du PLD qui sont aujourd’hui rentrées dans le quotidien des Voreppins :

  • La zone partagée auto/vélo/piétons autour de l’école Jean Achard, au sein du quartier de Volouise : une bonne solution pour qualifier un espace, le sécuriser et donner aux parents emmenant leurs enfants à l’école un lieu d’échanges et de partage. Des aménagements de sécurité aux abords des autres groupes scolaires ont également été faits.
  • Côté stationnement, l’apparition d’une zone orange et d’une zone bleue pour faciliter les rotations des véhicules : une fluidité nécessaire pour que les commerces du bourg reçoivent plus de visiteurs. Le bilan est positif
  • L’ajout de trottoirs (comme sur le quai Dr. Jacquin) et de voies vertes (chemin des Seites, promenade de Roize) qui participent de cette vision globale des déplacements.

Vélo sans les roulettes

Pour ce qui est des réalisations à venir, le PLD intègre déjà les déplacements doux dans le futur réaménagement des espaces de loisir et de sport du Parc Lefrançois et de l’Ensemble Sportif Ernest Pignéguy, cette intégration devant aller de pair avec une politique de sensibilisation des usagers de deux roues motorisés afin que ces nouveaux espaces soient respectés.

La réflexion sur le PLD devra également se poursuivre en ce qui concerne les déplacements des poids lourds vers la gare et les transports en commun pour garantir une bonne déserte de la commune. Le boulevard urbain requalifiant « la nationale » entre Le Chevalon et l’Oeuf de Roize sera également un dossier majeur dont les réflexions ont d’ores et déjà commencé avec les partenaires (Conseil Général notamment)

Signalons enfin que tous les investissements rattachés au PLD sont depuis 4 ans inscrits dans notre Plan Pluriannuel d’Investissement et reçoivent un soutien financier important de la part de la CAPV.

TransportsDoux

Ce contenu a été publié dans Developpement durable et Agenda 21, Les réalisations du mandat. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.