Élue, élu : plus qu’une fonction, une mission

Notre devoir d’élu(e) et notamment celui de rendre des comptes aux Voreppins…

Élue, élu : plus qu’une fonction, une mission

Alain DONGUY

Alain DONGUY

L’élection du Conseil municipal au suffrage universel direct donne beaucoup de légitimité aux élus de la majorité ou de l’opposition.

Nous travaillons de concert au sein des différentes commissions (animation de la vie locale, éducation, urbanisme…).

Ensemble, nous oeuvrons au rayonnement de Voreppe et pour le bien-être des habitants ;

Plus qu’une fonction, qu’un simple travail, être élu est une véritable mission au service du collectif. Nous avons une vraie responsabilité pour que nos actions aillent vers l’intérêt commun des habitants, sans oublier ceux des communes voisines, dans le cadre du Pays Voironnais notamment.

Votre confiance nous donne plus de devoirs que de droits ;

Il est vrai que, parfois, certains choix perturbent nos habitudes ou acquis, mais des décisions difficiles au quotidien sont nécessaires pour assurer l’avenir de la commune, de ses habitants et des générations à venir.

Un élu s’oblige à proposer une vision et ne peut pas se contenter de réalisations pour le présent : c’est le sens du mandat électif et de sa durée, 6 ans pour une commune.

En tant qu’élu(e)s, nous sommes à votre disposition et vous avez le droit, si ce n’est le devoir, de nous interpeller, de nous demander des comptes et une totale transparence dans nos actions.

La Charte de participation citoyenne et les instances participatives facilitent, dynamisent votre expression : à utiliser sans modération !

Alain Donguy, Adjoint à l’environnement et au développement durable, pour le groupe Voreppe Avenir – Avril 2010

Ce contenu a été publié dans Tribunes Citoyenneté. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.