Une ville partagée, préservée par tous

Allée_verte_Roize_1
Une ville où il fait bon vivre, où l’on se sent bien, tranquille.

A Voreppe, il s’agit de permettre à chacun d’habiter selon ses moyens, de trouver un emploi selon sa qualification. Les jeunes et les enfants (mais aussi les parents) doivent pouvoir participer aux animations adaptées à leurs goûts, à des tarifs adaptés.

Les piétons et les cycles ont envie de partager la route avec les voitures en toute quiétude, la plaine pourrait être préservée de toute urbanisation ou activité non agricole.

Réalité ou désirs?

Un peu des deux et c’est pour cela qu’il est important que notre équipe, avec Jean Duchamp, puisse amplifier les actions déjà réalisées pour apaiser encore plus la ville, la rendre encore plus humaine, pour qu’elle soit vraiment riche de ses habitants, qui auront envie d’habiter et de travailler à Voreppe.

L’ensemble de nos réalisations témoignent de cette volonté de préserver la ville et les habitants. Préserver la ville permet d’être serein et ouvert à l’extérieur.

logo_agenda_21Grâce à l’Agenda 21, qui est la mise en oeuvre du développement durable dans une commune, nos actions ont toujours été guidées par un souci de cohérence et d’équilibre entre les bénéfices pour l’économie locale, l’aspect social notamment en faveur des plus faibles, le respect de l’environnement.

Des actions concrètes, pas du bla bla.

Nous avons réussi à fédérer les énergies au sein de la semaine enfance jeunesse dont le succès ne se dément plus d’années en années.

L’accessibilité de l’école Achard est réalisée depuis l’été 2013 grâce à un travail commun du corps enseignant, des parents, des associations de personnes handicapées: c’est une vraie réussite et une vraie fierté, un exemple pour l’avenir.

Nous avons réalisé une vraie amélioration de l’éclairage public, en le rendant confortable et économique, plus écologique (15t de Co2 par an en moins!).

fauchage_raisonneNous avons considérablement diminué l’utilisation de produits chimiques pour l’entretien des espaces verts: tout ceci nous permet de préserver nos finances et l’environnement.

Nous souhaitons aussi préserver la plaine de l’urbanisation et des activités économiques non agricoles par des dispositifs adaptés.

Nous voulons mettre en place un chauffage collectif urbain utilisant le bois: les habitants paieront leur énergie moins cher.

Mais préserver c’est aussi assurer la tranquillité des habitants, permettre à chacun de se sentir bien dans le ville.
C’est pour cela que nous avons mis en place le plan de protection contre les risques naturels (PPRN), technologiques (PPRT), et pris des mesures concrètes pour sécuriser les habitations à l’aplomb de la falaise des Balmes. Tout cela à un coût, mais la tranquillité des habitants a un prix.

respect_lieux_publics La tranquillité, c’est aussi moins d’incivilités qui gênent chacun d’entre nous ; la tranquillité c’est aussi moins de délits commis sur notre commune.

Même si certains évènements,  traumatisants pour les victimes concernées, sont encore trop nombreux, l’action conjointe de la police municipale et de la gendarmerie doit permettre de faire baisser le nombre d’infractions et de délits sur notre commune : cela exige de la volonté, de la détermination et la mobilisation de tous les acteurs, tant pour prévenir que pour sanctionner. Chaque habitant a aussi son rôle, par un comportement adapté, respectueux des autres et de son environnement.

Nous voulons une ville apaisée, où chacun puisse s’exprimer, où chacun soit « bien dans sa peau », tranquille, serein. Nous voulons une ville riche de ses habitants.

Mairie_parvis_orchestre_1

Ce contenu a été publié dans Developpement durable et Agenda 21. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.